Un nombre de reprises d’emploi record pour un 2eme trimestre

Avec ses 85 600 retours à l’emploi d’au moins un mois au 2ème trimestre 2016, les Hauts-de-France affichent deux tendances très positives : la plus forte hausse annuelle parmi l’ensemble des régions (+5,4%) et un nombre record de reprise d’emploi pour un deuxième trimestre. Sur un an glissant, cela représente en tout près de 345 000 reprises d’emploi.

Pour les séniors, les reprises d’emploi augmentent le plus entre le 2ème trimestre 2015 et le 2ème trimestre 2016 (+10,3%). Cependant ils ne concentrent que 12% des retours à l’emploi alors que leur part dans la demande d’emploi se situe à 21%.
Les jeunes avec 23% de l’ensemble des retours à l’emploi alors qu’ils ne représentent que 18% dans la demande d’emploi se reclassent donc mieux que les séniors.
Par ailleurs, les personnes possédant au moins le Baccalauréat ont quasiment deux fois plus de chances de reprendre un travail que ceux qui ont un niveau inférieur à ce diplôme.
Les jeunes faiblement diplômés ont plus de chance de retrouver un emploi que les seniors diplômés du supérieur.
Ce sont les bénéficiaires de l’Obligation d’Emploi qui ont relativement le moins d’opportunités de retrouver un emploi.

Les bassins de Chauny, Méru, Cambrésis, Douai, Valenciennes, Sambre Avesnois et Amiens affichent les plus fortes hausses du nombre de retours à l’emploi sur un an (de +19,5% pour Chauny à +9,0% pour Sambre Avesnois et Amiens).
Néanmoins, des disparités existent entre les 28 bassins de la région puisque 8 d’entre eux accusent une baisse de leur reprise d’emploi sur un an, dont la plus forte est enregistrée pour le Brie-Tardenois.

Pour connaître la situation détaillée, découvrez notre publication régionale.